Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 21:20

Cours de 15h30, 39 élèves de seconde.
15h28 , dans les escaliers

- madame j'ai pas réussi à faire le b du 2 du 34... ( ouiiii...et alors?)

- madame je vais faire pipi j'arrive (ok, fais pas autre chose ça risque de prendre trop de temps)

- madame j'ai pas mon carnet (Que dois-je faire de cette information de la plus haute importance?)
- madame vous avez corrigé les interros? ( bien sûr chérie, je n'avais pas envie de dormir cette nuit !)

- madame ma calculette elle a un problème vraiment, elle veut pas faire le calcul que je lui donne ( la vilaine, mets-laa au coin dès qu'on entre en classe)

 

15h30, entrée dans la classe

15h36, obtention du silence

15h37, je commence à vérifier les carnets et les signatures des parents. En 2 minutes, 6 excuses bidons, ou pas terribles.

 

15h40, je ramasse le travail que j'ai donné à faire il y a 10 jours.

- madame je l'ai oublié chez mon père. Ben quoi madame c'est pas ma faute! ( ça doit être de la mienne)

- madame j'ai pas eu le sujet j'étais absent ( tu etais aussi absent aux 4 cours qu'on a eus depuis?)

- madame j'ai pas pu l'imprimer (on met tout sur un serveur) mon ordi marche plus ( va le faire réparer)

- mon imprimante est en rade ( ok je prends ma caisse à outils et j'arrive)

- j'ai plus d'encre dans mes cartouches d'imprimante ( tu veux qu'on fasse une pause dans le cours là et qu'on aille au Leclerc du coin? Tu me dis si tu veux t'acheter une salade aussi)

- madame mon chien l'a mangé ( ha non, celle-là tu la laisses aux élèves de 5ème, sois un peu plus imaginatif à ton age)

 

15h45 le cours peut commencer,
15h46 je verifie que le travail est fait. Pendant que je regarde la 1ere rangée, la dernière tente d'écrire vite fait le numero de l'exercice (genre j'ai fait mon travail)

- Ludovic, ils sont où, les exos?

- ben là madame.

- Non Ludovic, ça c'est le numéro d'un exercice et d'une page. Tu es en Seconde Ludovic, pas au CP. Je n'ai pas demandé de faire des lignes d'écriture vois-tu.

 

Jusqu'a 16h15, j'enseigne les maths.

 

16h15 je redeviens éducatrice, pause de 2 minutes :

- Non, les gâteaux et les bouteilles de coca, je ne veux pas les voir.

- Julia, Léa, rangez moi tout ça de suite. Julia, ne parles-tu pas la même langue que moi? Si? Alors donne moi ton carnet.

- Les garçons, non, ne vous penchez pas au dessus de la rambarde au 4ie étage s'il vous plait. Les GAAAAARCOOOONS on se calme SIOUPLEEEEEEE.

- Alleeeeeeeez les enfants on reeeeentre. Oui la pause est finie. Non c'est plus le moment d'aller aux toilettes. Bon ok vas-y, sinon tu vas m'énerver à te tortiller pendant 45 minutes. Non, tu n'emmènes pas tes 3 copines avec toi, je suppose qu'à 15 ans tu sais faire pipi toute seule. NON JE N'AI PAS DE KLEENEX !!

 

16h20, retour aux maths. Ouf. Entrecoupés de quelques:

- Jean, j'ai interrogé Laura. Tu t'appelles Laura? Non? Alors tu ne réponds pas.

- Marc, tu es plus important qu'Anais? Non. Donc tu ne lui coupes pas la parole.

- Camille, la réponse n'est pas sur mon front. Elle est dans l'énoncé. Poses tes yeux sur ton livre, donc, tu as plus de chance d'y trouver la réponse.

- Justine, Marie, Noémie, un petit café peut-être? Alors tenez vous correctement, et arrêtez de bavarder.

- Lucas, tu donneras une photo de toi à Agathe, apparemment elle ne connait pas bien ton visage et a besoin de se retourner sans cesse pour s'en rappeler.
 

Vivement demain !

Published by Joséphine
commenter cet article
12 janvier 2014 7 12 /01 /janvier /2014 09:31

ZE Théorème : Thalès!

 

On commence à l'étudier en quatrieme, dans une figue simple, puis on complique la figure en 3ie!

Le théorème de Thalès sert à calculer une longueur dans une figure où il y a des droites parallèles

Sa réciproque sert à montrer que des droites sont parallèles quand on connait suffisemment de longueurs dans la figure.

Published by Joséphine
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 06:57

Peut-être commences-tu à te pencher sur ton sujet de DM, à rendre dans 1 semaine.

Il y a plusieurs types de DM :

Soit le professeur donne des exercices d'application, voire 1 probleme sur l'un des chapitres étudiés depuis la rentrée. Un peu plus de travail que d'habitude, simplement.

Soit il se dit qu'avec le temps que tu as à ta disposition pour le réaliser, alors tu peux te permettre de te creuser un peu la tête, et te donne ce qu'on appelle un " probleme ouvert", ou encore une " tache complexe" : Un énoncé qui ne parle pas obligatoirement de aths, et c'est à toi de trouver la strategie pour répondre à la question posée.

 

Pour un DM, tu as accès à tes cours, internet, l'aide des amis ou du grand frere.

Autant dire que t'as toutes les raisons de le traiter correctement.

 

Voila ce qu'attend de toi ton professeur:

 

- 1 copie propre, bien présentée. Donc tu fais tout au brouillon puis tu recopies. N'oublie pas de tout recopier, les détails des calculs, les schemas, les phrases réponses. Si tu ratures, tu prends une autre feuille et tu recommences. Il n'est aps admissible de rendre à un professeur un travail fait pendant les vacances et qui ne serait pas absolument propre.

 

- Tu dois expliquer ta stratégie, expliquer tes calculs, détailler chaque étape de ton raisonnement. Si jamais tu n'arrives pas à rellement résoudre le probleme posé, tu peux expliquer ce que tu en penses, ce que tu imagines qu'il faudrait faire mais que tu n'arrives pas à faire ( par exemple : il y a un angle droit, donc sans doute qu'avec le theomere de Pythagore je pourrais trouver la longueur de .... puis apres cela me permettrait de trouver.....)

 

- tu encadres, tu soulignes, tu mets tes résultats en évidence.

 

- A NE SURTOUT PAS FAIRE : recopier ce qu'aura fait ton grand frere pour t'aider : avec qqs années de plus, ton grand frere ( cousin, ami, parent..) a des tournures de phrase que tu n'emploies pas naturellement à ton age. Ton professeur le sait, il repèrera cette aide à 200m. Néanmoins, s'il ne s'agit que de facon de s'exprimer, ce n'est pas trop grave, on le sait que vous vous faites aider ( le principal etant que vous compreniez ce que vous faites quand meme).

Par contre, attention à ce que les "mathématiques" utilisées pour résoudre soient celles que tu étudies, TOI. Une résolution à l'aide de notions des classes supérieures est à EVITER ABSOLUMENT.

 

Allez, au boulot !  ( et si t'es bloqué tu peux m'écrire, je ne résous pas, je débloque ! )

 

 

 

 

 

 

Published by Joséphine - dans méthodes
commenter cet article
17 décembre 2013 2 17 /12 /décembre /2013 14:13

LOGA....ATCHOUM.

 

non, t'inquiète pas, ça va bien se passer.

 

Le logarithme est une fonction. Comme la fonction carrée, comme la fonction affine.

Sauf que ces dernières, on peut les calculer :  on sait faire les multiplications et les additions, donc on peut calculer l'image d'un nombre par une fonction carrée ou par une fonction affine. 

Ce n'est pas le cas de la fonction logarithme. Son calcul n'est pas faisable avec les opérations de base (+,-,x,:), il faut une calculatrice scientifique pour ça ( vos TI ou vos Casio sont vos meilleures copines, là, de suite.) OU un bon iphone qu'on regarde dans le sens de la longueur ( vérifie par toi meme : dans le sens de la hauteur, t'es au college, ta calculatrice sait faire les additions et les divisions, pas beaucoup plus. Tourne la de 90°, et te voila au lycée, avec une calculatrice scientifique. Il etait fort ce Steeve)

 

Histoire que t'aies quand même 2 ou 3 trucs à apprendre, il existe tout de même quelques valeurs spéciales de logarithmes dont on connait les images ou les antécédents. On peut utiliser ces valeurs spéifiques pour simplifier des calculs, écrire plus simplement des réponses.

 

La fonction logarithme a plusieurs facettes : (D I S CO youhou) : Pour te rassurer et t'emmener sereinement dans la vraie vie du logarithme népérien, tu dois savoir qu'il a plein de p'tits cousins : OUIIIIIII, il existe plein, plein, plein de logarithmes différents, on parle alors de logarithmes de base "a", "a" étant un réel.

on dit loga(x) : logarithme de base "a" de x. Ce logarithme là se résoud comme ceci : si loga(x)  = 12  alors x = a12.

 

( saute pas de joie n'en fais pas trop)

 

Au lycée, nous n'en n'apprenons que 2 dfférents: le logarithme de base e et le logarithme de base 10 ( le népérien et le décimal).

 

"e" est un nombre, comme Pi, c'est un irrationnel ( nombre décimal que l'on ne peut pas écrire sous la forme d'un quotient d'entier, le nombre de chiffres apres la virgule est infini). Il vaut à peu pres 2,17 ( il est bon de retenir la valeur approchée, ça aide).

 

Le logarithme de base "e" devrait s'écrire loge(x)

mais comme il s'appelle le logarithme népérien, nous l'écrivons ln(x).

Il vérifie donc la relation : ln (x) = y  alors y = ex.

 

Cette fonction, f(x) = ln(x), a quelques caractéstiques à connaître par coeur :

  • Elle est définie sur ]0 ; +∞[, ce qui veut dire qu'elle n'existe pas pour  x inférieur à zéro
  • Elle est strictement croissante et continue sur Df
  • ln (1) = 0 et   ln (e) = 1
  • en +∞,     lim ln (x) =  +∞
  • en 0,     lim ln (x) =  - ∞

 

Et puis, comme pour l'exponentielle, on te gratifie de quelques limites particulieres à connaitre :

limxlnx.jpg

limlnxsurx.jpg

 

Méthode pour se rappeler de ces limites:

1) il s'agit de limites qui, calculées directement, aboutissent à une forme indéterminée.

2) Il s'agit de limites qui combinent un "x" et un ln(x) soit par une division, soit par une multiplication.

3) Le résultat de la limite est trouvé en remplaçant x par 1.

Published by Joséphine - dans Maths T°S
commenter cet article
30 novembre 2013 6 30 /11 /novembre /2013 13:14

Voici ce que vous pouvez lire sur les bulletins scolaires, et dont vous ne savez que faire:

 - il faut plus de travail personnel

 - j'attends plus d'investissement dans le travail au prochain trimestre

- il faut fournir un travail plus sérieux et se recentrer sur les bases...

 

 

voila voila voila... tout ceci n'a pas l'air très positif, vous êtes prêt à l'améliorer, mais encore faut il savoir comment s'y prendre.

 

En gros, vos profs vous demandent de faire MIEUX votre boulot d'apprentissage. Oui, mais comment?

 

En apprenant vos leçons, régulièrement ( quasiment après chaque cours).

Quelques articles ont déjà été dédiés à ce thème.

 

En vous exerçant plus, et plus souvent, aux exercices. Là aussi, c'est une notion largement traitée dans ce blog.

 

Reste un problème majeur : il est nécessaire  que vous compreniez de quoi parle votre cours. Et comprendre seul, ça c'est parfois plus compliqué.

 

Pour comprendre un cours de maths que l'on n'a pas bien compris sur le moment:

 

Déjà, essayer de comprendre les exemples du cours, et de "décortiquer" éthymologiquement les mots des titres et des sous titres de la leçon.

Ensuite, comprendre les exercices corrigés de votre manuel, ceux qui sont expliqués en détail ( partie cours en general). et faire le lien avec le point du cours auquel il se rapporte.

 

Et puis, vous avez internet. Des blogs, comme le mien, et d'autres.

Des videos de cours, sur youtube, parfois tres bien faites.

Des groupes de discussion, sur Facebook.

Des recherches sur google, pour au moins comprendre le sens du titre de la lecon. Ca l'air bete mais ca peut etre utile. bon nombre d'eleve ne comprennent meme pas le titre d'une lecon.

 

voila. Et puis au pire, vous m'envoyez un mail et je vous reponds!

Published by Joséphine - dans méthodes
commenter cet article
29 novembre 2013 5 29 /11 /novembre /2013 15:47

Si l'élaboration d'un tableau de signes n'est pas le truc le plus compliqué à faire, il n'empêche que, non maîtrisé, il peut vous provoquer bien des soucis. C'est un outil indispensable en maths de la 3ie à la terminale.

 

Revenons donc un peu dessus, du début, à la fin, de façon détaillée.

 

A quoi ça sert ?

 

A connaître le signe d'une expression en x, selon les valeurs de x. C'est donc utile pour

- résoudre des inéquations

- étudier les variations d'une fonction à travers le signe de sa dérivée.

 

Comment fait-on?

 

Le but étant de trouver le signe de l'expression A en fonction des valeurs de x, il faut donc déjà trouver les valeurs de x pour lesquelles A vaut 0, c'est à dire à quel moment A va passer de positive à négative.( c'est la valeur 0 qui separe les valeurs positives des valeurs negatives)

 

Pour trouver ces valeurs, il fait donc résoudre A = 0.

 

Résoudre A = 0

 

Cette résolution doit être faite méthodiquement. Il s'agit déjà de constater la forme de A pour savoir comment procéder.

 

  • Si A est affine

Par exemple A = 5x + 10

Résoudre A = 0

\Leftrightarrow 5x + 10 = 0

\Leftrightarrow 5x = - 10

\Leftrightarrow x = - 2

A  vaut 0 pour x = -2

 

D'où un tableau du genre  :

                 tableau-affine.png

  • Si A est du second degré

Par exemple A = x² + 2x - 3

Résoudre A = 0

→ Utilisation du cours pour trouver les racines d'un polynôme du second degré. Calcul de Delta, on obtient alors 2 racines, x1 = -3 et x2 = 1.
D'où un tableau du genre  : ( en n'oubliant pas la règle : signe de a ( ici a=1 donc a positif) à l'extérieur des racines, signe de -a à l'intérieur. )

                  tableau-second-degre.png

 

  • Si A est une fraction qui n'a du x que en bas ou en haut

Si c'est en haut, alors le dénominateur est une simple valeur fixée, dont il faut juste prendre en compte son signe, et résoudre "numérateur = 0 ".

 

A = (5x + 10) / 3

On procède comme pour A affine ( on résoud 5x + 10 = 0 ) , et on note que le dénominateur est positif, donc ne change rien au tableau de signe du numérateur. Le signe de A est donc le signe de 5x + 10

 

INTERMEDE : TOUT LE MONDE SE RAPPELLE DE LA REGLE DES SIGNES?

 

Rappel : elle ne fonctionne QUE pour les multiplications et les divisions.

+ par + fait  +

+ par - fait -

-  par - fait +

 

Donc si un morceau d'une multiplication ou d'une division est positif, il n'a aucune influence sur le signe de l'expression complete. Ici le numérateur est positif, le signe de 3 n'influence donc en rien le signe de A, qui ne depend donc que du signe du numerateur.

 

FIN DE L'INTERMEDE

 

Si c'est en bas, on procede comme precedemment. La difference sera sur le fait qu'en la valeur de x ou le denominateur vaut 0, alors cette valeur sera dire "interdite".


A = 3 / (5x + 10)

3 est positif, son signe n'a pas d'influence.

on resoud 5x + 10 = 0; donc x = - 2

 

On se retrouve avec le meme tableau que précédemment, sauf qu'en -2 on met une double barre verticale , et pas de 0, pour indiquer que cette valeur est interdite.

Image-6.png

 

 

  • Si A est une fraction rationnelle (qui a du x en bas et en haut)

 a suivre...

Published by Joséphine - dans Maths Seconde
commenter cet article
19 novembre 2013 2 19 /11 /novembre /2013 17:32

Les Bonnes Notes ont leur page Facebook.

 

parce que vous pouvez alors y faire vos demandes, y poser vos questions plus facilement, en rentrant de cours, dans le bus, à la cantine ou dans votre lit.

Plus rapide, plus pratique que les commentaires à poster sur ce blog, Facebook est aussi + interactif et permet à tous d'avoir des réponses en un temps très court.

 

 

Venez nous rejoindre , et Likez la page des Bonnes Notes !

Published by Joséphine
commenter cet article
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 10:43

Sortie en salles le 27 novembre, appremment pas partout....

 

Pour avoir une idee du contenu : cliquer

 

bande annonce, teaser :

 

 

Image-5.png

 

 

 

Published by Joséphine
commenter cet article
14 septembre 2013 6 14 /09 /septembre /2013 07:21

 

 

POUR LA RENTREE SCOLAIRE 2013

COMMANDEZ UN BILAN SCOLAIRE PERSONNALISE

 

N'attendez pas le premier bulletin pour savoir si votre enfant est à niveau en maths, et/ou en physique.

Faites rapidement évaluer sa capacité d'organisation, ses faiblesses, et ses points forts

 

Le bilan scolaire, accompagné de solutions & conseils adaptés,

permet à l'élève de progresser naturellement.

N'hésitez plus !

 

 

Le bilan scolaire personnalisé est la solution idéale pour votre enfant.

A partir de divers documents ( contrôles, bulletins de notes, cahier d'exercices, emplois du temps...), j'établis un état des lieux des connaissances et compétences de l'élève.

Une analyse de ses points forts, et de ses points faibles est réalisée, détaillée dans un document ressource.

Des solutions adaptées à votre enfant et à ses faiblesses y sont proposées, et vous avez toute possibilité de me solliciter par mail pour des explications plus détaillées si nécessaire, ainsi que des conseils ponctuels pour une difficulté précise.

 

L'organisation et l'efficacité dans le travail, la gestion du temps, et du stress sont également traités dans le document.

 

Avec ce document, qu'il pourra consulter à tout moment, l'élève améliore sa  méthodologie, son travail deviendra efficace, il prendra confiance en lui et en ses capacités. Il gagnera en autonomie, et ses notes remonteront pour longtemps.

 

Cette prestation peut se faire en direct pour les habitants de mon département (dordogne), ou à distance.

 

 

Contactez-moi à l'adresse mail suivante pour tout renseignement et pour les tarifs  :   lesbonnesnotes@yahoo.fr

 

ou laissez un commentaire dans cet article.

 

 

 

ATTENTION  : Cette prestation est payante et déductible des impôts si réalisée à domicile, toute commande finale de Bilan Scolaire Personnalisé doit être faite par les parents, et non par les enfants eux-mêmes.

 

 

A très bientôt,

 

Joséphine

 

 

 

 

Published by Joséphine
commenter cet article
6 septembre 2013 5 06 /09 /septembre /2013 17:20

On commence l'année, en Seconde, avec le calcul algébrique ou les fonctions.

 

Les techniques de calcul ( fractions, puissances, racines carrées), et de calcul algérique ( calcul littéral, developpement, factorisation...) sont absolument nécessaires pour la suite.

Autant que savoir que 2 et 3 font 5 l'etait pour entrer en CE2.

 

Ces méthodes ont été apprises au collège, elles faisaient partie des compétences exigibles au brevet. Néanmoins, les vacances sont passées par là, les rappels sont donc nécessaires, afin d'augmenter le niveau de difficulté attendu pour la Seconde.

 

Ce qu'un élève de Seconde doit savoir faire:


En calcul pur ( que des nombres et des chiffres):

  • Les fractions :

les additionner et les soustraire ( avec mise sous le meme denominateur )

les multiplier ( produit des numérateurs divisé par produit des dénominateurs)

les diviser ( diviser par une fraction a/b c'est multiplier par son inverse (b/a)

 

  • Les puissances:

les différentes formules pour regrouper des puissances et rendre les calculs plus simples,

les puissances d'un nombre (5 puissance 2 : 5² qui signifie 5 x 5),

les puissances de 10 (5 fois 10 puissance 2 : 5 x 10² qui vaut 500),

les cas particuliers ( 50=1 )

 

  • les radicaux ( racines carrées)

 

( a suivre... )

Published by Joséphine - dans Maths Seconde
commenter cet article