Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2012 6 04 /02 /février /2012 08:15

 

Toujours sur la question du soutien scolaire qui revient souvent, après avoir vu les points positifs et négatifs du cours à domicile ou en agence, voici un comparatif cours hebdo/stage intensif.

 

Comparatif utile si vous ne pouvez opter pour les 2. Parce qu'évidemment, faire les 2 c'est l'idéal, ces 2 prestations sont complémentaires.

 

Le cours hebdo :

Chaque semaine l'élève prend un cours de 1h ou 2h. ( Pour ma part je ne donnais que des cours de 1h30 ou 2h. Une seule heure passe trop rapidement). Le prof commence par regarder ce qui a été fait de nouveau, les échéances importantes, devoir maison, contrôle, bac blanc... L'élève pose ses questions, le prof y répond, le travail est régulier, c'est plutôt une bonne chose. Le prof vérifie l'apprentissage du cours, l'élève ne eput pas prendre trop de retard ni accumuler trop de lacunes.

 

Problème : Si le cours hebdo commence après le 1er trimestre, l'élève aura déja accumulé pas mal de lacunes. Rattraper ces points faibles des mois précédents, tout en travaillant le cours de la semaine, c'est difficile. Cela demande plus de 2h par semaine, car pour les notions du moment, l'élève est très souvent bloqué par des méconnaissances antérieures. Tout prend plus de temps, et rattraper tout ça se fait sur plusieurs mois. D'où une grande déception des parents et de l'élève qui ont l'impression que rien n'avance et que les notes ne remontent pas.

 

Deuxième point problématique : un certain relachement peut s'opérer au fur et à mesure : l'élève travaille de moins en moins la matière tout seul, il attend le cours hebdo pour s'y mettre, et compte sur son prof pour tout lui expliquer. Ses efforts de réflexion disparaissent, il se repose alors trop sur son professeur.

Dans le passé jai déjà stroppé des cours hebdo pour cette raison, pour que l'élève se rende compte qu'il ne travaille plus tout seul. Mais chaque fois, je me suis retrouvée face à une incompréhension totale des parents, c'est dommage. Cela dit, la grande majorité des professeurs et des organismes ne tiennent pas compte de cette dépendance que l'élève développe. Au contraire, puisque cela fidélise le client...

 

Le stage intensif:

Très, très recommandé si l'élève a accumulé des lacunes. En 1 semaine, il revoit les chapitres principaux déjà étudiés en classe. Le stage intensif à raison de 2 à 4h de cours par jour pendant 5 ou 6 jours est l'idéal pour se remettre à niveau, et rentrer en classe en ayant ratrappé une bonne partie du retard. L'élève peut alors reprendre le train en marche, et poursuivre son année plus sereinement.

Plusieurs formes de stages : en pre-rentrée, pour réviser les notions de l'année précédente, et se remettre au travail fin août afin d'avoir la tête au boulot dès la rentrée scolaire. A la Toussaint, pour revenir de suite sur les notions incomprises de début d'année et ne pas prendre de retard.

Noël, février, pour réviser, combler un retard important. A cette date, le suivi hebdo sera alors également nécessaire, sans doute quelques semaines. Pâques, pour ceux qui ont un examen de fin d'année. Et enfin les stages de préparation au bac et aux brevet.

 

 

N'oubliez pas, un diagnostic du niveau, des lacunes et des points faibles permettra de mieux cibler la formule adaptée à votre enfant. Ou même peut-être, d'éviter tout simplement les cours particuliers grace au document-conseil fourni en fin de prestation. C'est expliqué ici : Bilan Scolaire & Méthodologique : C'est le moment !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Joséphine - dans organisation
commenter cet article

commentaires