Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
13 mars 2010 6 13 /03 /mars /2010 13:25

La résolution des équations nécessite méthode rigoureuse et entraînement. Il n'y a pas de hasard dans le choix de la résolution, suivant le type d'équation, on choisit telle ou telle méthode, cela s'apprend.
En seconde, vous ne disposez pas encore de tous les outils pour tout résoudre. On se cantonne donc à ce qu'il est possible de faire à votre niveau.

De quels outils j'ai besoin:
- De la propriété de 3ième : Un produit de facteurs est nul si et seulement si un des 2 facteurs est nul:
equations1,
- de l'obligation d'avoir un dénominateur non nul dans une fraction, ce qui implique que si une fraction est nulle, son numérateur est nul,
- des méthodes de résolution des équations affines ( ax+b = 0),
- du cours sur les racines carrées.

Les équations types:

1) Affine : ax + b = 0 , n'en parlons pas....

2) Affine des 2 côtés du "=" : On met les x d'un côté, les unités de l'autre, on résoud.

equations2 

ATTENTION : Ne surtout jamais "simplifier" par x de chaque côté du "=".


A ne pas faire:
equations12

Ce qu'il faut faire : Rappatrier 3x à gauche du "=", factoriser par x et résoudre.

 


3) Avec un quotient (du "x" en bas, que d'un côté) On fait un produit en croix pour trouver x:

equations3

 

 

4) Avec un quotient (du "x" en bas, des 2 côtés)

- Exemple 1: equations4On fait un produit en croix pour se ramener à une équation en ligne:

equations5   ensuite on sait faire.

ATTENTION : Faire attention à l'ensemble de définition de l'équation : x≠0 et x≠ -3
Aucune de ces 2 valeurs ne peut donc être solution.

- Exemple 2:  equations13   On met au même dénominateur : equations14
On réduit : equations15  On résoud :   7x + 5 = 0 ...

 
ATTENTION : Faire attention à l'ensemble de définition de l'équation. (x-1)(x+2) ≠ 0, d'où x≠1 et x≠ -2
Aucune de ces 2 valeurs ne peut donc être solution.



5) S'il y a "x" en haut ET en bas: On fait un produit en croix pour mettre l'équation sur une seule ligne
equations8           equations9
Puis on résoud l'équation de type x2= a.

 


6) Si l'équation est sur une seule ligne du genre  ax2 + bx = 0: On factorise par x, pour obtenir un produit de facteurs:
equations11
Puis on utilise le théorème du produit de facteurs nul.

 


Attention, pour toutes les équations où x apparaît dans un dénominateur, il faut au préalable chercher les valeurs interdites ( les valeurs de x qui rendent le dénominateur nul). Ces valeurs ne pourront en aucun cas être solution.

 

 

 

Pour un entraînement efficace, pour vérifier que vous avez compris le chapitre et pour vous préparer au prochain contrôle, faites appel à mes services de cours par correspondance... Renseignez-vous    ICI.



Repost 0
Published by drille - dans Maths Seconde
commenter cet article
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 20:35

Nouveauté totale cette année, les suites numériques.

Vous avez tous déjà croisé les énigmes du TéléZ de la semaine, où l'on vous demande de compléter une suite de nombres.. et bien, la plupart du temps, il s'agit de suites numériques.

Qu'est ce que c'est?
C'est une suite de nombres, tous liés au précédent ou au suivant par la même opération.

A quoi ça sert?
Beaucoup de choses dans notre vie peuvent être calculées par les suites numériques.
Par exemple, les intérêts que l'on touche grâce à un placement à la banque, combien aura-t'on gagné au bout de 2 ans, 10 ans, 30 ans... Ou bien ... le nombre de bébés lapins que peut procréer un couple de lapins en quelques mois !! Celle-ci s'appelle la suite de Fibonacci !

Ce qu'il faut en savoir et savoir faire :
Pour être au point sur ce chapitre, voila tout ce qu'il faut savoir et savoir faire :
- Différencier les suites du genre Un=f(n) et Un+1=f(Un),
- Etudier la monotonie de Un,
- Calculer les premiers termes d'une suite,
- Trouver graphiquement les premiers termes d'une suite,
- Trouver si une suite est une suite arithmétique ou une suite géométrique, ou pas,

- Savoir passer d'une écriture de récurrence ( Un+1=f(Un)) à une écriture explicite (Un=f(n) ),
- Savoir calculer la somme d'une suite arithmétique, la somme d'une suite géométrique,
- Trouver le rang n tel que la somme d'une suite arithmétique soit égale à une certaine valeur.


Comment le faire?

- La monotonie de Un:

  • Ecrire Un+1-Un et étudier son signe,
  • Ou, si tous les termes Un sont positifs, écrire Un+1/Un et comparer à 1,
  • Ou, si Un=f(n), étudier les variations de f sur IN

- Trouver si une suite est une suite arithmétique ou une suite géométrique, ou pas:

Pour montrer qu'une suite est arithmétique, j'écris Un+1-Un. Si c'est un chiffre, c'est une SA et ce chiffre en est la raison. S'il reste des "n", ce n'est pas une SA.

Pour montrer qu'une suite est géométrique, j'écris Un+1/Un. Si c'est un chiffre, c'est une SG et ce chiffre en est la raison. S'il reste des "n", ce n'est pas une SG.

Pour montrer qu'une suite N'EST PAS arithmétique : je calcule U1 -U0 et U2 -U1 et je montre que ces 2 valeurs sont différentes.

Pour montrer qu'une suite N'EST PAS géométrique: je calcule U1 / U0 et U2 / U1 et je montre que ces 2 valeurs sont différentes.

 

Les pièges à éviter
- Bien différencier l'écriture de récurrence ( un terme Un+1 en fonction du précédent Un ) et l'écriture explicite ( un terme Un en fonction du rang n),
- Faire attention aux formules dans les suites arithmétiques et géométriques: Exemple : Un = U0 + nr   : ici, n est en fait "n-0".  Donc si la suite commence au rang p, la formule sera Un = Up + (n-p)r
- n est dans IN, donc il est positif , ce qui est très utile pour les études de signe,
- Attention, de 0 à 10 , il y a 11 termes !

L'exercice type
Un des exercices type consiste à vous donner 2 suites différentes, liées l'une à l'autre.
-Une suite Un+1 =f(Un ), ni arithmétique, ni géométrique
-Une suite Vn =g(Un ).
On vous demande de démontrer que Vn est géométrique en trouvant sa raison, puis d'écrire Vn en fonction de n ( faisable car géométrique et raison connue).
Puis on vous demande d'écrire Un en fonction de n ( faisable puisqu'on a Vn  en fonction de Un , on peut donc en déduire Un en fonction de Vn , et donc en fonction de n)


Exemple :
SuitesPremiere1a  

Je calcule Vn+1 / Vn et je montre que c'est un réel fixé (un chiffre):

SuitesPremiere1b-copie-1

2 est un réel fixé, Vn est donc une suite géométrique, et sa raison est 2.

SuitesPremiere2

Vn etant une suite géométrique, son expression en fonction de n est :

SuitesPremiere3 car     SuitesPremiere4

Comme on a Vn en fonction de Un, on peut en déduire Un en fonction de Vn et donc de n:

SuitesPremiere5

 

Pourquoi devez-vous porter une attention particulière à ce chapitre?
Parce que l'an prochain, en terminale, il sera présent tout au long  de l'année en maths :
- Vous apprendrez les complexes.. et les suites de complexes,
- Vous apprendrez les proba.... et les suites de proba,
- Vous apprendrez les intégrales... et les suites d'intégrales, voire..les intégrales de suites,
- Vous étudiez la géométrie dans l'espace... et on y mettra des suites, là aussi...!

Voila, vous avez le schéma de révision, à vous de jouer !!

 

 

Pour un entraînement efficace, pour vérifier que vous avez compris le chapitre et pour vous préparer au prochain contrôle, faites appel à mes services de cours par correspondance... Renseignez-vous    ICI.



Repost 0
24 février 2010 3 24 /02 /février /2010 17:04

Ce billet s'adresse aux parents qui souhaiteraient aider leurs enfants, mais s'en pensent incapables "parce que chuis nul en maths et je l'ai toujours été".

Alors tout d'abord, sachez que même à 17 ou 18 ans, non, votre grand dadais n'est pas "adulte" concernant sa scolarité. Comme tout être humain il est un peu flemmard, il préfère les loisirs au travail. Mais en plus, son jeune âge fait qu'il n'a pas pleinement conscience de l'importance de l'école !! Penser qu'un enfant de 12 ans doit être autonome et doit savoir travailler seul est ( à mon avis) une erreur  monumentale...

Bref, faut l'aider. Oui mais:
- j'ai jamais été bon en maths, ni en physique,
- j'ai pas beaucoup de temps.

C'est pas grave, il y a tout de même des choses à faire !

Si vous manquez de temps... c'est que vous en avez un tout petit peu quand même à lui accorder.

Même si vous êtes ou avez été nul en maths, rien n'empêche un coup de main pour les leçons : Faites réciter votre enfant, c'est important. Lisez-lui le titre du sous-chapitre, et demandez lui les définitions, propriétés ou théorèmes qui s'y rapportent. Le mieux serait que votre enfant fasse une fiche de cours, que vous n'ayez plus qu'à suivre lorsqu'il récite.
Au lycée, certains sigles apparaissent en maths, parfois illisibles pour les non initiés. Dans ce cas, votre enfant doit ré-écrire son cours en français, afin que vous puissiez suivre son récit, sans avoir à déchiffrer ces hiéroglyphes incompréhensibles !

Si vous vous rendez compte que votre enfant fait beaucoup d'erreurs de calculs (au collège surtout), passez du temps à ré-apprendre les tables de multiplications avec lui. C'est extrêmement utile, et il gagnera de précieux points à son futur contrôle !

Enfin, les petits livres d'entraînement personnel peuvent être utiles. Mais il faut bien les choisir, tous ne sont pas recommandables ( erreurs fréquentes ou notions trop éloignées du programme officiel).

Bref, il y a toujours un moyen d'aider sa progéniture ! Bon courage !!



Repost 0
Published by drille - dans organisation
commenter cet article
21 février 2010 7 21 /02 /février /2010 20:38

Le produit scalaire, vous l'avez peut-être déjà vu en physique dans le chapitre des forces, mais très rapidement, juste en tant qu'"outil" pour calculer le travail d'une force (appelez-vous, les maths ne sont souvent qu'un outil pour la physique!)

Cette fois, un chapitre entier lui est consacré.

Ce qu'il faut savoir :
- Les différentes formules pour calculer le produit scalaire de 2 vecteurs ( avec et sans les coordonnées, avec projeté orthogonal),
- Les formules de la médiane,
- Les formules d'Al Kashi,
- Les propriétés du produit scalaire,
- L'équation d'un cercle.

Ce qu'il faut savoir faire:
- Calculer un PS connaissant les normes des vecteurs, l'angle entre les vecteurs,
- Calculer un PS connaissant les coordonnées des vecteurs,
- Savoir retrouver une norme ou un angle grâce à Al Kashi,
- Savoir retrouver une équation de cercle,
- Savoir trouver des ensembles de points:
      - de manière analytique (avec utilisation des équations de droites et de cercle),
      - de maniyère géométrique (avec utilisation des formules de la médiane et des projeté orthogonaux).

Si vous savez faire un exercice concernant chacune de ces notions, alors le chapitre est acquis.

 

Pour un entraînement efficace, pour vérifier que vous avez compris le chapitre et pour vous préparer au prochain contrôle, faites appel à mes services de cours par correspondance... Renseignez-vous    ICI.

 

 

 

 

 

Repost 0
13 février 2010 6 13 /02 /février /2010 14:26

Ce billet ne peut s'adresser qu'aux élèves fournissant déjà un travail régulier en classe et à la maison.

Ou alors aux bacheliers n'ayant rien fait de leur année, mais s'enfermant dès le 25 Mai dans leur chambre pour passer 6 semaines à réviser intensivement. !

Le contrôle porte sur 1, 2 voire 3 chapitres maximum.

- Première chose : je réapprends mes leçons. Je les ai obligatoirement oubliées en partie, alors je m'y remets. Ce serait idiot d'oublier d'indiquer que n doit appartenir à IN et de voir s'envoler 3 points si précieux.


- Ensuite, j'attaque les exercices.. oui, mais il y en a tant... lesquels réviser?

Au préalable, faites la liste des notions à connaître dans chaque chapitre.
Prenons un exemple en 1°S, le second degré :
-Savoir résoudre une équation du 2d degré quelque soit la valeur du delta,
-Savoir factoriser,
-Savoir étudier un signe,
-Connaître la technique de l'identification membre à membre pour les polynômes de degré 3,
-Savoir faire un changement de variables pour les polynômes de degré 4,
-Savoir retrouver la forme d'un polynôme grâce à des indices,
-Savoir étudier le signe d'une équation quelconque en l'écrivant sous la forme d'un polynôme du 2d degré.

Au moins un exercice de chaque doit être refait.

La méthode:

On lit l'exo, la correction, on ferme tout et on s'y attelle. Si on sent qu'on va bloquer dès le premier mot, on note le schéma de la correction : comment je commence, que dois-je écrire ensuite, dois-je justifier...
On apprend ce schéma de correction et on tente de faire tout seul. On recommence jusqu à ce qu'on arrive à faire l'exercice juste et en entier.
Quand on dit juste, c'est pas " à peu près, ho ben c'est pas grave si j'ai pas factorisé jusqu'au bout"... Si!  La question était de factoriser complètement, donc, on répond à la question, et  non à la moitié de la question !

On repère bien les justifications indiquées par le professeur, on n'oublie pas de les indiquer soi-même. Le prof n'en met jamais trop, si une hypothèse est notée ( pour tout x dans IR...) c'est qu'elle est nécessaire et surtout, qu'il attend que vous fassiez la même chose sur votre copie !

Chaque fois qu'une notion est acquises, on la barre de la liste. C'est tellement agréable de barrer   "Voila, ça, c'est fait !!". On voit l'avancée de son travail, c'est motivant.

 

 

Réviser prend beaucoup de temps, mais fait correctement, ça paye bien, et le contrôle n'est alors plus qu'une formalité !

Repost 0
Published by drille - dans méthodes
commenter cet article
12 février 2010 5 12 /02 /février /2010 18:47
Pour 1°S et T°S :

De quelle couleur est un ours cartésien qui change de coordonnées ?

Blanc, car c'est un ours polaire



Logarithme et exponentielle vont au resto, qui paye ?

Exponentielle, parce que logarithme ne paie rien.


C'est Exponentielle et Logarithme sur un bateau. Logaritmhe dit "On dérive?" et Exponentielle: "M'en fout!"

Un x² se balade dans la fôret. Quand il ressort c'est un x. Pourquoi ? »
« Il s'est pris une racine !! »



Repost 0
Published by drille - dans vie scolaire
commenter cet article
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 20:18

Oui, c'est la grande question que l'on se pose pendant des années...

Au collège, les chapitres sont  presque tous applicables à la vie courante, mais on est trop petits pour s'en apercevoir.
Au lycée, les cours sont plus compliqués, et si on a enfin compris ce à quoi vont nous servir les maths de 3iè, on peine encore à comprendre l'intérêt d'une intégrale ou des complexes.. !

Le plus simple :  La proportionnalité : Vincent s'engouffre 1 pot de nutella en 5 jours.. on part en vacances 15 jours, combien de pots de nutella dois-je mettre dans la valise pour éviter un drame familial ?!  Misère, la recette du gateau est pour 6 personnes, mais on sera 8... je fais quoi pour mes ingrédients?? je fais une règle de 3 (ou produit en croix, ou 4ieme proportionnelle, tout cela veut dire la même chose) et le tour est joué. Bon, s'il fallait 2 oeufs pour 6, il vous faudra 2,66 oeufs pour 8... débrouillez-vous !

La géométrie dans l'espace.... Très utile de nos jours! Les volumes, c'est ce dans quoi nous vivons. Alors la géométrie, on la retrouve dans la décoration d'intérieure (Valérie Damidot a dû adorer la géométrie dans l'espace!) , le bâtiment, la réalisation de pièces mécaniques, de machines qui fabriquent les pièces mécaniques... 

Les vecteurs... ouille, ça se complique..... Notre espace en 3 dimensions peut être représenté sous forme de vecteurs... Chaque forme n'est plus représentée par une multitude de points, mais par une multitude de vecteurs. C'est cette technique qu'utilisent les logiciels de graphisme comme photoshop.
Bref, ceux qui ont créé photoshop, z'avaient intérêt à avoir bien suivi leurs cours sur les vecteurs!

Les dérivées : Là ça devient plus intéressant.  Ce qu'il faut savoir c'est que les Maths sont un outil pour la Physique. La Physique, c'est la science qui permet d'étudier notre environnement, tout ce qui se passe autour de nous et même en nous ( l'air, l'eau, la mécanique, la circulation du sang dans nos veines, l'électricité, le climat, l'énergie, la cuisine.. TOUT, on vous dit !!). La Physique utilise des équations différentielles. Pour résoudre ces équations, il nous faut des outils MATHEMATIQUES, qui permettent de trouver les solutions. D'où l'étude des fonctions grâce aux dérivées, aux limites et tout le reste.

Les complexes... Non  non et non, les complexes, c'est des maths , des maths pures, ça s'applique à rien, impossible!!!!  BEN SIIIIII !!!!  Dans beaucoup de domaines, il est nécessaire de pouvoir étudier et prévoir le comportement d'un circuit électrique. Cette étude passe par des équations ( encore!!!) qui se résolvent à l'aide... de complexes!! N'oubliez pas qu'une tension ou une intensité peuvent être visualisées sur un oscilloscope par une courbe sinusoïdale. Une sinusoide, c'est la courbe d'un fonction avec des cosinus et des sinus. Et les complexes peuvent être écrits sous forme trigo, n'est-ce pas?! Et voilà.....


Chaque chapitre de maths a son utilité, plus ou moins éloignée de la réalité, du concret. Mais tout est utile, soyez en sûrs.

Ok, vous comptez pas faire ingénieur et en tant que futur commercial en assurances, vous vous demandez bien à quoi vont vous servir tous ces chapitres si utiles parait-il, utiles, oui mais pas à vous.

C'est vrai. Mais on ne peut pas non plus faire une section pour chaque élève. Etudiez tout ce que l'on vous enseigne, et une petite partie vous servira, bien sur. Mais chaque autre petite partie servira à chacun de vos camarades de classe, le futur biologiste, le futur mécanicien, le futur informaticien, le futur électricien, le futur ingénieur, le futur comptable....

 

Et puis, vous n'êtes pas à l'abris de changer d'avis. Vous êtes certain aujourd'hui de vouloir bosser dans le culturel, mais qui vous dit que dans 2 ans vous n'aurez pas changé d'envie. Il serait alors dommage de ne pas pouvoir bifurquer vers une nouvelle voie professionnelle parce qu'on ne s'est jamais intéressé à tout cela.

 

Qu'est-ce que c'est chouette, les maths, hein? !!!!! ( Allez faites semblant au moins !! )

Repost 0
Published by drille - dans vie scolaire
commenter cet article
10 février 2010 3 10 /02 /février /2010 19:49

Chapitre 1  : Soyez rusé !!

Ce billet sera court : Ya pas de miracle pour réussir, comme toujours travail et méthode restent les bases inévitables...

Mais on peut ruser un peu pour s'entraîner plus efficacement:

Votre professeur de Maths ou de Physique ne vient pas d'arriver dans votre établissement, la plupart sont là depuis au moins quelques années.
En général, un professeur ne change pas radicalement ses interros ou ses contrôles chaque année. Parfois il change quelques exercices, parfois il ne change presque rien, parfois il mixe 2 ou 3 contrôles des années précédentes.

Alors, on a compris l'astuce?
On cherche un élève du niveau supérieur qui a eu le même prof l'année passée. On lui demande son classeur, son cahier, ou du moins, ses interros, avec les corrections là ce serait le rêve... et on bosse. Et on a de grandes chances, au contrôle, de tomber sur 1 ou 2 exercices qu'on aura déjà travaillés... Chouette !

Parfois le prof tient un blog, ou a une sorte de cahier de texte sur le net. Il n'en previent pas obligatoirement ses élèves ( pour le moment, les miens ne connaissent pas l'existence de ce site!).  Alors on va voir notre cher ami Google, et on cherche un site appartenant à notre prof . Ce serait un coup de bol, mais si le site existe et qu'il porte sur les Maths ou la Physique (si le sujet concerne la pêche à la mouche, dont votre prof est un grand fan, là c'est sûr c'est beaucoup moins utile...) , il y a de grandes chances que votre prof ait mis ses contrôles en ligne.. ce qui constitue une excellente source pour s'entraîner!

Essayez, ça ne coûte rien, et ça peut aider beaucoup !


Repost 0
Published by drille - dans méthodes
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 09:46

... en maths et en physique.

 Le prof est un sadique, il profite du fait que vous n'ayiez pas classe le soir pour vous en remettre une couche, et vous obliger ENCORE à travailler. Pas sympa, le prof.

Allez, arrêtez de dépenser de l'énergie à vociférer ... gardez-la pour faire vos devoirs!!

Mais ça sert à quoi, les devoirs?

(Donc là, hors de question d'entrer dans le débat "pour ou contre les devoirs", qui concerne surtout les petites classes.. ici je parle des grands, des pré-ados, des ados, capables de gérer une soirée de travail en plus de leur journée de cours.)

Ca sert à 2 choses : 1 pour vous, 1 pour le prof... et donc au final pour vous, puisque le prof n'agit que pour votre bien ! ( vous n'en doutiez pas au moins?!!)

- Pour vous :
Les sciences, c'est de la logique, de l'apprentissage du cours, de l'apprentissage des méthodes, et..... des automatismes. Et pour acquérir les automatismes, il faut... de l'ENTRAINEMENT !

Oui, entraînement, le même mot qu'on emploie pour le sport.  Les footeux, pour réussir vos pénaltys ou vos coups francs lors des matchs, que demande le coach aux entraînements ? Des pénaltys et des coups francs! Pendant des heures, vous répétez le même geste, afin de pouvoir le refaire sans réfléchir, et sans stress, le jour J du match.
Les basketteurs, c'est pareil pour vos lancers-francs, les tennismen, de même avec vos services. La danse, la gym, la musique, le théâtre .... tout fonctionne grâce à l'entraînement et à la répétition du geste.


shadok1Et bien pour les maths et la physique, c'est pareil.
Pour un même chapitre, il existe entre 10 et 20 types d'exercices différents. A force, on se rend compte que les questions sont toujours les mêmes, on vous demande presque toujours la même chose dans les différents exercices.
Il faut donc s'entraîner, et pour cela commencer par faire ses devoirs le soir et le week end.


Le contrôle de fin de chapitre rassemble des exercices à peu près identiques à ceux vus en classe. Parfois même certains profs remettent en contrôle un exercice du livre, corrigé en cours.


Avec de l'entraînement, l'élève arrive à retenir et à reconnaître le schéma des exercices types, et sait à l'avance le type de réponse qu'il doit donner. Et le plus important : il sait comment démarrer l'exercice.
Le démarrage est toujours le point difficile, il ne s'invente pas, ou rarement. Tout élève de niveau normal ne sait en général pas comment commencer un exercice s'il n'a pas appris les différentes méthodes du programme.




Cet apprentissage passe par l'entrainement intensif.
Pas d'autre moyen , si ce n'est d'avoir des aptitudes particulières pour les sciences... oui, ok, yen a toujours 1 ou 2 dans la classe qui travaillent peu et qui ont 18... ouais, ben c'est pas moi, c'est pas vous, pis c'est tout. !

- Pour le prof ( et donc pour vous , n'oubliez pas!)
C'est un moyen de vous gacher la soirée et de vous empêcher de regarder la Star Ac ou Docteur House, alors qu'il regarde, lui.....' !
Plus sérieusement....  Les devoirs faits à la maison permettent au professeur de voir si vous avez compris. Bien sûr, il ne vérifie pas tout, il ne regarde pas tous les cahiers, mais il a une vue d'ensemble. Si les exercices du jour sont en général réussis, alors la notion du cours précédent peut être considérée comme acquise, et la suite du cours peut être abordée. Dans le cas contraire, le prof reviendra à un moment ou un autre sur ce point particulier incompris pour le ré-expliquer.


Conclusion : Les devoirs sont utiles, à tout niveau. Ils sont nécessaires à l'apprentissage et on ne peut progresser sans les réaliser sérieusement et correctement.

Maintenant que vous êtes convaincus...un futur billet expliquera comment chercher un exercice à la maison !














Repost 0
Published by drille - dans méthodes
commenter cet article
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 08:24

On vous le dit, on vous le répète, ne rendez pas un torchon à votre professeur...
Oui, bien sur, le principal, c'est le contenu, et non le contenant.

SAUF QUE... votre professeur est un être humain comme les autres.

S'il vous a demandé une copie double, c'est qu'il a ses raisons:
- on met le sujet DANS la copie double, on ne perd rien,
- il n'y a qu'une seule copie, donc pas de risque de se retrouver avec une feuille volante, simplement intitulée " page2", sans nom ni prénom....
- une copie double a une forme standart... les pages doubles intérieures de votre cahier 200 pages n'ont pas cette forme standart, elles sont plus grandes, et ne rentrent pas dans les dossiers taille A4. Le professeur doit donc plier votre copie, très pratique...

Ne rendez pas une page de cahier déchiré, ne coupez pas à la main votre copie double parce que vous n'avez utilisé que les 2 premières pages. C'est sale, c'est moche, ça donne pas envie de mettre une bonne note.... !

Laissez de la place pour l'appréciation et les remarques. C'est énervant, au bout de la 20ième copie, de devoir ENCORE trouver 4 cm2 pour marquer 3 phrases.

Ecrivez correctement. Lisiblement. Un professeur corrige souvent ses copies le soir, il est peut-être fatigué, il sera donc obligatoirement moins sympa avec les pattes de mouches....

N'écrivez pas en rouge dans votre copie. Au maximum, vous pouvez souligner en rouge, mais pas plus. Le rouge est réservé au professeur.

N'écrivez pas non plus en turquoise, et là je m'adresse surtout aux filles. Le turquoise est illisible, trop clair, les profs se tuent les yeux au bout de 5 lignes.


Bien sûr, vous vous dites que c'est futile, que le prof a des exigences idiotes, ou que c'est pas parce qu'une fois vous faites autrement que c'est un problème.

Sauf que le prof, comme je vous l'ai dit plus haut, c'est un être humain comme les autres.

Il corrige ses copies le soir, le week end, entre midi et 2. Peut-être après une journée difficile, ou entre 2 soucis personnels.
Alors il a qu'une envie : corriger dans de bonnes conditions. Il n'a pas envie de constater que ses élèves n'ont pas ou peu de respect pour lui (une feuille de cahier déchiré est une marque de non respect vis à vis d'un professeur), il n'a pas envie de se faire mal aux yeux à vous lire.
Il fera des efforts, mais il a ses limites. Au bout de 25 copies, quand il commencera à saturer de voir à quel point ses consignes ne sont pas respectées, et que là, il tombera sur votre copie pleine de ratures.... il se pourrait bien qu'il n'ait pas envie de farfouiller au milieu des gribouillages pour y dégoter la bonne réponse que vous aurez pourtant trouvée.

Soyez sympa avec votre prof, rendez un travail propre et lisible,  il vous en sera reconnaissant sur la note finale...




Repost 0
Published by drille - dans méthodes
commenter cet article